Quel stylo choisir pour son enfant ?

Publié le .

Dans les rayons de fournitures scolaires l'étendue du choix des outils pour écrire peut laisser perplexe.

Ainsi souvent les parents se demandent ce qu'ils doivent acheter.  D'un côté des crayons et stylos au design soigné, avec des propositions ergonomiques (emplacement caoutchouté pour les doigts) qui sont souvent très onéreux et de l'autre des standards du marché comme le best seller transparent qui cartonne depuis des décennies, recordman du rapport qualité prix.

stylo

A première vue, le choix numéro deux semble aller de soi. Mais quand s'en mêle le marketing sophistiqué, le désir que nous avons tous de trouver ce qu’il y a de mieux pour nos enfants, le surcoût de certains objets paraît futile par rapport à la culpabilité de ne pas leur donner les moyen de s'épanouir correctement. 

Aussi est il nécessaire de faire un petit point sur ce sujet.

Pour les enfants de maternelle dont la position sur le stylo n'est pas encore fixée, il peut être intéressant d'utiliser un petit objet technique : le calle - doigt ou gripp. D'un coût d'un euro environ dans toutes les bonnes papeteries, il s'agit d'un embout inusable que l'on positionne sur le crayon de son choix. Cela permet à l'enfant d'enregistrer une excellente position des doigts sur le stylo. Car avec le gripp, il est quasiment impossible de mal le tenir.

Pour les enfants du primaire et les adolescents :

Quand on se tourne vers des stylos techniques (stylo avec encoches, …), c'est qu'il y a alors un souci dans la tenue du stylo. Le marketing est alors très convainquant mais malheureusement ces stylos ne permettent pas de modifier durablement la tenue. Généralement ils coûtent cher, durent peu longtemps et finalement, à l'instar de bien des cahiers de vacances, finissent abandonnés dans un tiroir du bureau.

A partir du ce1, si la tenue n'est pas stabilisée et qu'elle pose problème  (douleur, lenteur. .), ce souci doit être travaillé avec un professionnel qui saura en quelques séances y remédier. Ainsi, si l'écriture ne peut se faire qu'avec un stylo caoutchouté c'est que d'autres items en plus de la tenue ne sont pas correctement installés : notamment la pression trop puissante sur le stylo. Ce n’est alors pas le stylo qu'il faut changer, mais bien le geste de l'écriture qui doit être fluidifié par un travail spécifique. 

Car lorsque l’on sait bien écrire, on peut écrire avec n'importe quel stylo. Tout comme lorsque l’on sait marcher, on marche avec toutes les chaussures, même si on est plus à l'aise dans certaines.  Donc la tenue doit être efficace quelque soit l'outil, ce qui n’empêche pas de parler ensuite de confort en trouvant si l'on préfère des plumes larges ou fines, une encre sèche ou grasse par exemple. 

 

Imprimer